•  

    MUSIQUES EN IMAGES


      

    La Croix, l'étoile et le croissant

     

                     Lyrics


    Magnifique chanson de FRIDA BOCCARA, sur la tolérance

    entre les trois grandes religions et dont JERUSALEM est le symbole...
    La musique est de Jean-Michel Braque (Roger Boccara, frère
    de Frida) et les paroles sont d'Eddy Marnay.

     

                 


    Aux clochers de Jérusalem

    Je voudrais voir en même temps
    Briller à l'aurore prochaine
    La croix, l'étoile et le croissant.
    Aux campaniles de Sardaigne
    Aux mosquées de l'Afghanistan
    Je voudrais tant un jour que régnent
    La croix, l'étoile et le croissant.

    Le coeur des hommes est fait pour danser
    Sur des manèges de colombes
    Sur des collines d'oliviers.

    Il y a aux rives anciennes
    Beaucoup d'amour et trop de sang
    Où sont-ils donc tous ceux qui aiment
    La croix, l'étoile et le croissant?
    Ils ont pris des sentiers de haine
    Dieu sait pourquoi ils ont voulu
    Aller jusqu'au bout de leurs peines
    Bientôt ils ne le voudront plus.

    Le coeur des hommes est plein de danger
    Ils s'offrent au jour mais il y pousse
    Toute fleur que l'on a semée.

    Aux clochers de Jérusalem
    Je voudrais voir en même temps
    Tous ceux qui porte au fond d'eux-mêmes
    La croix, l'étoile et le croissant
    Et ceux qui n'ont jamais eu même
    De croix, d'étoile ou de croissant.

     

     

    Frida Boccara


     Née Danielle Frida Hélène Boccara le 29 octobre 1940 à Casablanca et décédée le 1er août 1996 à Paris, est une chanteuse française.

     

    Biographie


    En 1961, elle obtient un premier succès durable avec Cherbourg avait raison. En 1968, elle enregistre Cent mille chansons, qui contribue à la rendre populaire auprès du grand public international.

    Un an plus tard, elle est sélectionnée par un jury d'experts pour représenter la France au concours Eurovision de la chanson avec le titre Un jour, un enfant, parmi 108 chansons reçues par l'ORTF. À Madrid, le 29 mars 1969, elle obtient la gloire internationale en remportant pour la France le concours Eurovision de la chanson, avec la chanson Un Jour, un enfant, une œuvre du parolier Eddy Marnay et du compositeur Emil Stern. Cette chanson sera l'une des plus diffusées durant plusieurs semaines par les radios françaises. Grâce à cette chanson, elle reçoit le Grand Prix du disque de l'Académie Charles-Cros pour son 33 tours Un jour, un enfant.

    Elle poursuit ensuite une carrière internationale. En 1980, elle est nommée chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres. Elle se produit dans les plus beaux théâtres du monde, de l'Opéra de Sydney à la Place des Arts de Montréal, et devant les personnalités les plus prestigieuses.

    Frida Boccara a été première dans les hits parades internationaux avec une chanson de Jean Michel Braque et Eddy Marnay (Pour vivre ensemble). Elle a reçu deux disques d'or et un disque de platine et primée dans de nombreux festivals internationaux : Sopot (1964), San-Remo (1964), Rio de Janeiro (1969), Mexico, Sofia, Brasov (1969), Barcelone, Tokyo (1970), Palma de Majorque, Split, Antibes-Juan les Pins, Utrecht, RTL Luxembourg.

    Le 1er août 1996, à la suite d'une infection pulmonaire, elle meurt à Paris, à l'âge de 55 ans. Elle est inhumée au cimetière parisien de Bagneux dans les Hauts-de-Seine.Philippe Douste-Blazy, alors ministre de la Culture, déclare : « À la mémoire de Frida Boccara, authentique chanteuse populaire, qui porta pendant de nombreuses années la chanson française sur toutes les scènes du monde ».

    (Source Wikipedia - http://fr.wikipedia.org/wiki/Frida_Boccara)

     

     

     

     

     


    1 commentaire
  • CINEMA


     

    LA FAMILLE HERNANDEZ

     La Famille Hernandez Tourné à Alicante. En 1964 Gest Star Jean-Marc Tejera De Oran

    Film : video youtube de toto jojo (durée : 1:29:41)

     

     

     

    La Famille Hernandez est un film français de Geneviève Baïlac sorti le 6 janvier 1965, d'après la pièce de théâtre éponyme* qu'elle avait créée en 1957 sur le thème de la vie des Pieds-Noirs dans l'Algérie des années 1950.

     

    Fiche technique


     

    . Réalisation : Geneviève Baïlac

    . Musique : Michel Colombier

    . Photographie : Michel Kelber

    . durée : 92 minutes


    Distribution


    Rôles principaux

    . Anne Berger : Carmen

    . Frédéric de Pasquale : Lagache

    . Nicole Mirel : Nicole Chardin

    . José Matinez : le père Hernandez

     

    *pièce de théâtre éponyme : 

    La Famille Hernandez est une pièce de théâtre sur le thème de la vie des Pieds-Noirs dans l'Algérie de la fin des années 1950, créée par Geneviève Baïlac le 17 septembre 1957 au Théâtre Charles de Rochefort à Paris, avec la troupe du CRAD (Centre Régional d'Art Dramatique) d'Alger.

    Dans cette pièce jouent plusieurs comédiens qui deviendront rapidement célèbres : Robert Castel, Lucette Sahuquet, Marthe Villalonga...

    Naissance de la pièce :
    Pendant plusieurs années, Geneviève Baïlac avait vainement essayé d'écrire une pièce de théâtre faisant vivre sur scène la cohabitation des diverses communautés pittoresques caractéristiques de l'Algérie des années 1950. Ses essais ne la satisfaisaient pas, mais elle avait en tête les idées générales de sa pièce. Devant l'exubérance créative de ses amis, Geneviève Baïlac eut l'idée de leur proposer de jouer la comédie tous ensemble en s'exprimant avec spontanéité autour de ces idées générales.

    La pièce se construisit ainsi en s'appuyant sur la spontanéité des comédiens.
    Elle permit à la métropole de découvrir le folklore et les expressions typiques des pieds-noirs ; elle connut un grand succès qui se poursuivra par l'adaptation cinématographique de 1965.

    Distribution :
    Clément Bairam : le père Hernandez
    Alice Fabri : la mère Hernandez
    Lucette Sahuquet : Carmen Hernandez
    Anne Berger : Rosette Hernandez
    Paul Laurac : Paulo
    Robert Castel : Robert
    Marthe Villalonga : Mme Sintés

    (Source Wikipédia)


    2 commentaires
  •  

     

    UN HEROS ANONYME
    1914-1918

     

      

    Il arrive à Alger avec sa mère au début du XXème siècle, sur un bateau en provenance de Nîmes,
    où il est né en 1892.

    Il fait la connaissance de sa douce Julie, qui elle, venait d’arriver de Corse et l’épouse en 1912.

    En 1914, dès le début du conflit il est dirigé en première ligne sur le front belge, face à l’armée
    allemande qui déjà déferle sur la France. Il vient d’avoir 22 ans.

    Présent dans l’enfer de Verdun de Février 1916, il est enseveli vivant par le souffle d’une bombe,
    et réussit néanmoins à s’en sortir avec pieds et mains gelés.

    Il combat sur le front de l’est, en Hongrie et en Serbie, comme en témoigne photos et médailles.

    Il gagne ses galons et ses 10 médailles au feu dans les tranchées.

    Parti comme deuxième classe, ce Poilu reviendra avec le grade d’adjudant et sera même rappelé
    en 1945.

    Durant cette guerre de 1914, comme ce fut le cas en 1870 et le sera de nouveau en 1939-45,
    ils étaient là nos anciens, sans rechigner et laissant beaucoup de morts sur le terrain pour défendre
    cette Mère Patrie si chère à leurs cœurs.

    Ce héros anonyme pour l’histoire, s’appelait Marius Adolphe Marcelin et c’était mon grand-père,
    ainsi que celui de mes cousines et cousin, Micheline, Nicole et Bernard que je remercie
    vivement pour m'avoir fourni la plupart des photos publiées sur cette page.

     

    .............................................................................................................................................................................................................................................

     

    Le 28 juin 1914, l’archiduc François Ferdinand, est assassiné à Sarajevo. Le 28 juillet 1914, un mois jour pour jour après, la Grande Guerre démarre*.Le conflit va durer 4 ans, 3 mois et 2 semaines. L’Armistice sera signé à Rethondes dans la forêt de Compiègne le 11 Novembre 1918…


    Une guerre atroce que vécut, parmi tant d’autres, le soldat MARCELIN Marius Adolphe...

    Parti simple soldat chez les Zouaves, revenu adjudant, toutes ces récompenses décernées furent gagnées au feu sur différents fronts.
    Expédié sur le Front belge, il combattit également avec l’Armée d’Orient en Serbie et dans les tranchées de Verdun, où il fut enseveli vivant sous l’effet d’une bombe allemande. Il réussit à s’en sortir, se dégageant en grattant de ses mains nues, les amas de terre et de neige qui le recouvrait. Il eut les mains et les pieds gelés. A la suite de ces blessures, il fut rapatrié à Alger dans ses foyers. Ce fait et son nom sont... Lire la suite

     


    votre commentaire
  • PLAN MONUMENTAL D'ALGER
    Birmandreïs - Clos Salembier - El Biar - La Redoute - Ruisseau

    PLAN-GUIDE BLONDEL
    1950

     

     

    PLAN ÉCLATÉ EN 8 PARTIES + CASBAH
    DE GAUCHE A DROITE ET DE HAUT EN BAS

     

      Voir la suite

     


    votre commentaire
  • SUR UN AIR D'ALGERIE

     

     

    L'ALGERIE EN CHANSONS

    Certaines chansons ont le pouvoir de faire resurgir le passé. Poétiques, mélancoliques ou parfois drôles, celles que je vous propose ici sont pour la plupart teintées de nostalgie et nous ramènent vers des souvenirs lointains et pourtant si proches ! 
    Voici pour commencer une liste de 8 chansons qui évoquent, de manières différentes, notre si belle Algérie.
    Bonne écoute!


    Cliquez sur le titre voulu pour accéder à la vidéo ou écouter la version mp3.*

    *Si vous n'êtes pas inscrit sur le site Deezer, l'écoute des titres est limitée à 30 secondes. Pour écouter en intégralité, inscrivez vous gratuitement sur Deezer et connectez vous (possibilité de se connecter facilement avec Facebook ou Google+).
    Tout est gratuit ! Vous pourrez écouter l'intégralité du catalogue proposé par le service soit des millions de titres. Vous avez droit à 10 heures de musique gratuite par mois, toutefois « comptez » sur quelques publicités (une réclame de quelques secondes toutes les 3 à 4 chansons).

    Deezer : http://www.deezer.com/

     

     

    Tous les titres :

    ♫ Ma ville blanche - Gil Roberts

    Alger la blanche - Mellow melange

    ♫ Alger Alger - Lili Boniche

    ♫ Alger Alger - Line Monty

    ♫ Déracinée - Liane Foly

    ♫ Oran juin 62 - François Valéry

    ♫ Elle imagine - Nacash

    ♫ Où es-tu passé - Nana Mouskouri            Voir la suite

     


     


    votre commentaire
  •  Album Photos 54 vues "Souvenir d'Alger & Environs" - (sans date, vers 1900) - Dépôt A. Fareau, 1 rue du Divan, Alger.
    Couverture carton rigide rouge 19,5 X 15.

     

     Collection personnelle (images protégées de la copie par tatouage numérique) 

     

    - Pour zoomer, cliquer sur l'image -

    Vue prise du Phare de l'Amirauté

    Vue prise du Phare de l'Amirauté

     

    Voir la suite

     

     


    votre commentaire

  • HISTORIQUE DES ARMOIRIES D'ALGER



    Découvrez les Armoiries d'Alger sur le site de "HERALD DICK MAGAZINE" :
    Voir la page 

    armoirie Alger
    Chromo publicitaire du début du XXe siècle montrant la cour intérieure de l'ancien  Palais d'Été du Gouverneur d'Algérie,

    aujourd’hui c'est la résidence du Président de la République algérienne et il se nomme le "Palais du Peuple" 

     

     

     


    votre commentaire

  • Ajout des 2 dernières pages de la rubrique "Cartes postales - une série exceptionnelle : Alger avant 1962".

    Page 5 : Voir la page

    Page 6Voir la page


     


    votre commentaire

  • Ajout de 2 nouvelles photos à la page "De Bab-El-Oued à Rognes", 2 juin 2013. Voir


     

     


    votre commentaire
  • Videos ECPAD - Cinéma des armées


     

    La France est ici (mai juin 1958)

    http://www.ecpad.fr/la-france-est-ici-mai-juin-1958

     

                                   - Cliquer sur l'image pour voir la vidéo - 

    Date de publication : 31 mars 2011
    Catégorie : Histoire, Vidéos
    Lieux : Alger, Algérie, Boufarik, Constantine, Maison-Blanche,
    Evènement : La France est ici (mai-juin 1958).,
    Date de l'évènement : Juillet 1958,
    Personnes : De Gaulle, Jouhaux, Massu, Salan, Sid Cara, Soustelle,
    Référence : SCA 147,
    Copyright : SCA/Algérie : Service Cinématographique de l'Armée française en Algérie - ECPAD

     

    La France est ici…Elle est ici en vous, hommes et femmes d’Algérie. Elle est ici dans son armée…” : éloge de l’armée en Algérie par le général De Gaulle.
    La population algérienne et la population métropolitaine, dit le commentaire, vivent en parfaite intelligence : les deux communautés sont unies pour l’Algérie française ; l’Armée est le ferment de cette solidarité : elle assure la sécurité, le ravitaillement des populations reculées et la répression des mouvements fellaghas.
    Le 1er septembre 1956, les fellaghas capturent trois soldats français dont on reste... Lire la suite

     

     

    (Merci à Pierre pour cette video)

     

     


    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires